À la découverte d’un passage secret pour la faune urbaine

Cet été, notre équipe a visité quelques projets de la plateforme Biopolis qui mettent en valeur la conservation en milieu urbain. Un de ces projets est le passage faunique aménagé sous le boulevard Maurice-Duplessis, dont les travaux de prolongement ont été complétés en 2016. Nous étions accompagnés de Joëlle Roy Lefrançois, membre du comité consultatif de Biopolis, et des bionniers du projet, Sylvie Comtois et Denis Fournier.

Le passage faunique a été aménagé afin d’assurer la connectivité au sein d’un habitat riche en biodiversité dans le cadre du parachèvement d’une artère principale de l’Est de la ville. Ce projet est situé au sein d’une zone de conservation qui comprend une partie du ruisseau Pinel et qui constitue un corridor écologique associé à l’écoterritoire de la trame verte de l’Est.

Le passage consiste en un tunnel de béton qui, non seulement permet l’écoulement du ruisseau Pinel, mais qui comprend également un pied sec : une passerelle surélevée qui permet les déplacements sécuritaires de petits mammifères, reptiles et amphibiens d’un côté à l’autre du boulevard.

La nouvelle structure a fait ses preuves, car des caméras à infrarouges, installées à l’intérieur du passage, ont croqué sur le vif plusieurs espèces animales pendant leur traversée, dont la couleuvre tachetée, une espèce à statut précaire.

Lors de la visite terrain, de nombreuses espèces animales ont été détectées dans la zone de conservation comme la grenouille verte, la couleuvre brune et la crécerelle d’Amérique. Un coulicou à bec noir, un oiseau discret et peu commun à Montréal, a également été entendu!

Nos bionniers nous ont également montré un hibernacle à couleuvre aménagé à proximité du passage. Il s’agit d’une structure artificielle comprenant une portion souterraine et qui offre aux couleuvres un endroit sécuritaire pour y passer l’hiver.

Hibernacle à couleuvres

Hibernacle à couleuvres aménagé dans la zone du projet.

Ce projet démontre que le développement urbain peut brillamment intégrer des mesures essentielles de préservation de la biodiversité.

Back to Top