Sols

© Santropol Roulant

Les sols soutiennent la vie terrestre et permettent la production de notre nourriture. Ils abritent une multitude de microorganismes, de champignons et d’invertébrés, sans mentionner les systèmes racinaires de la plupart des plantes terrestres, incluant ceux des arbres et de nos plantes potagères. Cependant, les sols montréalais sont menacés par toute une panoplie de contaminants, principalement de sources industrielles. D’ailleurs, on compterait dans la région de Montréal plus de 1600 terrains contaminés (MDDEFP. 2013) et la superficie des friches industrielles contaminées sur l’ile de Montréal serait évaluée à 135 kilomètres carrés, une surface représentant près du tiers de l’ile (Projet Montréal. 2014). Heureusement, la biodiversité peut contribuer à améliorer la santé des sols. Par exemple, les plantes, en conjonction avec les microorganismes du sol, peuvent dépolluer le sol en absorbant les contaminants et en les stabilisant dans leurs tissus (phytoremédiation). Nombreux sont les projets qui mettent en valeur les sols et leur santé à Montréal. Découvrez-en quelques-uns parmi les plus inspirants.