Espèces exotiques envahissantes

(c) liz west

« Une espèce exotique envahissante (EEE) est un végétal, un animal ou un microorganisme (virus, bactérie ou champignon) qui est introduit hors de son aire de répartition naturelle. Son établissement ou sa propagation peuvent constituer une menace pour l’environnement, l’économie ou la société » (Source : Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec).

On retrouve à Montréal de nombreuses espèces exotiques. Certaines se sont naturalisées harmonieusement au sein de nos écosystèmes urbains. D’autres, comme le nerprun cathartique, la renouée du Japon et l’agrile du frêne, sont considérées comme envahissantes et ont connu une expansion fulgurante qui menace aujourd’hui la biodiversité de notre ville. D’ailleurs, les EEE seraient la 2e cause en importance en ce qui concerne la perte de la biodiversité mondiale (Environnement Canada. 2012). La lutte contre les EEE est bien entamée à Montréal et nombreuses sont les initiatives qui font front commun face à cet enjeu. Découvrez-en quelques-unes parmi les plus dynamiques.